Les Chihua-Waouw...

Les Chihua-Waouw...

La mise bas ...

received_1272849322740421.jpeg

 

Préparez la caisse de mise bas   dans un endroit calme. 



Il faut :  une lampe chauffante, une paire de ciseaux désinfectée à l'alcool, des serviettes de toilette, du papier absorbant...

Surveillez la chienne à partir du 56e jour de gestation.
Prenez sa température matin et soir.
La température normale est entre 38.5 et 39°C.
Quelques jours avant la naissance, la courbe de température devient irrégulière.
24 à 48h avant, elle tombe à 37° voire 36.5°C.
Six à huit heures avant la naissance, elle remonte à la normale. 

À ce stade, en règle générale, la chienne ne mange plus, devient agitée et cherche la présence de ses maîtres.
Elle se met à gratter son panier, elle peut même vomir, et elle halète.

Mais ce n'est pas toujours le cas, il arrive que la chienne continue de se nourrir et ne s'agite pas du tout.

Signe d'alerte pour les propriétaires :

Avant le travail, il y a un écoulement glaireux à la vulve.

Très important : ne pas s'affoler, rester calme, parler à la chienne et la laisser faire son travail.
La chienne doit mettre bas dans un endroit calme, sans visiteurs autour d'elle.

Le col va commencer à se dilater et les contractions utérines vont s'engager (au début, elles sont faibles).
Ensuite, elles se rapprochent de plus en plus et on voit apparaître un bouchon muqueux qui signe l'ouverture du col.

Le premier chiot arrive, si la chienne s'en occupe, pas de problème, vous avez juste à l'observer sans intervenir.

Si par contre, la mère après l'avoir expulsé, ne fait rien :


Prenez-le nouveau-né et déposez-le sur une serviette propre, ou du papier absorbant, déchirez l'enveloppe avec vos doigts et mettez-le la tête en bas, frictionnez-le avec une serviette de toilette, (si elle est un peu rêche, c'est encore mieux), essuyez son museau. Si le chiot a du mal à prendre son souffle, mettez-le sous un filet d'eau froide, pincez-le au niveau du cou, bref, il faut le faire, réagir et le faire crier (quelquefois , il faut persévérer jusqu'à 15 min).
Mettez-lui une ou deux gouttes de stimulant respiratoire dans la gueule, cela va l'aider à prendre sa respiration.

Ligaturez le cordon ombilical avec un fil à 1 cm environ du nombril.
Puis coupez-le avec les ciseaux que vous aurez nettoyés à l'alcool.
Passé de la teinture d'iode sur le cordon pour désinfecter.
Si l'on voit que le chiot réagit difficilement, on peut également le tenir fermement dans la main et faire avec le bras un grand mouvement de balancier.
Tous les moyens sont bons.
Ensuite, séchez le petit, présentez-le à sa mère, et essayez de le faire téter le plus tôt possible.
Lorsque le deuxième chiot arrive, (entre 15 min ou 30 min plus tard) enlevez le premier petit mettez-le au chaud sous la lampe, et occupez-vous des suivants.

La chienne ne doit pas avoir des contractions et pousser sans résultat pendant plus de 2 heures.
Cela voudrait dire qu'un petit est resté coincé.
Dans ce cas, partez vite chez votre vétérinaire que vous aurez prévenu au préalable.
Par contre, il arrive qu'elle reste calme, et qu'elle se repose. Là, rien de dramatique.

Contrôlez que le placenta est évacué avec le chiot.
Il arrive que le second chiot pousse le placenta du premier coup s'il n'est pas déjà sorti.
Les écoulements sont d'une couleur un peu verdâtre, c'est normal.
Si un chiot semble coincé, avec une serviette ou du papier absorbant (autrement, sa glisse) prenez-le et tirez-le délicatement Vers Le Bas au moment des contractions.

La mise bas terminée, les petits doivent téter le plus rapidement possible pour le colostrum et les montées de lait.

Il est conseillé de faire faire une visite de contrôle chez le vétérinaire après la mise bas.
Il ne faudrait pas que la mère garde un placenta, car elle risquerait de faire une métrite et pourrait en mourir.
Emmenez également les petits dans un panier avec une bouillotte pour qu'ils n'aient pas froid.
Le vétérinaire pourra voir si tout va bien et si l'un d'eux ne présente pas une malformation.
Car dans ce cas, le petit n'est pas viable et il est inutile de s'acharner dessus pour le faire vivre.

Surveillez également que la mère ne lèche pas trop le cordon ombilical.
Elle peut vouloir le manger et tirer dessus.
Celui-ci sèche et tombe trois ou quatre jours plus tard.

Faites attention à la température du nid. Ils doivent avoir très chaud, mais il ne faut pas qu'ils se déshydratent. 
Si les chiots pleurent, c'est qu'il y a quelque chose qui ne va pas : faim, trop froide, trop chaude, besoin de déféquer...
Certaines chiennes répugnent à nettoyer leurs petits. Prenez alors un coton imprégné d'eau tiède et frottez délicatement le ventre et l'anus des petits pour leur faire leurs besoins.

Il faut beaucoup observer les chiots et la mère. Tous les jours, palpez les tétines, il ne faut pas qu'elles soient trop dures. 
Ne mettez jamais les petits aux mêmes tétines, autrement certaines non tété pourraient s'engorger.
Elles ne doivent pas être douloureuses et ne doivent pas être trop chaudes. Ceci pour éviter les mammites.

La chienne présentera un écoulement sanguin pendant plusieurs jours, c'est normal.
Contrôlez qu'elle mange bien, augmentez sa dose alimentaire.
Elle peut faire le difficile et veut qu'on s'occupe d'elle.
Sur ses croquettes pour chiennes allaitantes, mettez un peu de bouillon de poule, du jus de viande, du gruyère...
Il lui faut une alimentation riche en calcium pour la préserver d'une crise de tétanie.

 

 

received_1272849899407030.jpeg



12/01/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Nature pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au site

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 28 autres membres